Dimanche 11 août

Concerts pour deux solistes et orchestre

18h, Église Sainte-Eugénie, Saillagouse


Programme

Antonio Vivaldi: Concert pour deux violons en la mineur, op 3

J. S. Bach: Concert pour deux violons en re mineur BWV 1043.

Felix Mendelssohn:  Double concerto en Ré mineur pour violon et piano

__________________________________________________________________________

Ala Voronkova

Guerassim Voronkov
Nicolas Licciardi

Ala Voronkova, violon

Guerassim Voronkov, violon

Nicolas Licciardi, piano

Camerata Vivaldi

Rafael Dengra, Sara Rojo (violon); Joan Ignasi Ferrer (alto), Joan Palet (violoncelle); Esteve Colomés (contrebasse)

JEAN-SEBASTIEN BACH  (1685-1750)  Concerto en la mineur BWV1041 et Double Concerto en ré mineur BWV1043.  Ces deux œuvres, composées vers 1720,  époque de création des fameux Concertos Brandebourgeois, comprennent trois mouvements (vif lent vif).  Bach conserve cette structure mise au point par Antonio Vivaldi, mais apporte des idées nouvelles aux formules stylistiques du compositeur vénitien : l’orchestre et les instruments ne sont plus en opposition. Ils dialoguent davantage  dans un échange thématique. Bach les dynamise et organise pour chacun des superpositions de lignes mélodiques distinctes, soit l’art du contrepoint. Les violons entretiennent et avec l’orchestre et entre eux une relation subtile  et expressive.  Les mouvements rapides sont légers, spirituels, chantants ; les mouvements lents sont empreints d’une solennité profonde.  BWV 1041 est composé de : Allegro moderato , Andante , Allegro assai. BWV 1043 : Vivace, Largo ma non tanto, Allegro.

ANTONIO VIVALDI  (1678-1741)   Ce concerto pour  deux violons en la mineur RV522  fait partie d’une série de 12 concertos regroupés dans l’opus 3 « L’Estro Armonico » (l’Invention harmonique)  pour 1,2 ou 4 violons et orchestre, dédié à Ferdinand III de Toscane. Cet opus, publié en 1711, lui assura la célébrité en Europe. Bach y contribua en transcrivant plusieurs concertos, dont celui-ci pour orgue.  On doit à Vivaldi la composition du concerto en trois mouvements, l’opposition des tutti et des soli, et surtout l’affirmation individuelle du ou des violons. Ce concerto permet d’apprécier l’invention mélodique foisonnante , la vigueur rythmique , le lyrisme des mouvements lents proche des ariosos d’opéra du créateur des célébrissimes « Quatre Saisons ».  Les  trois mouvements sont : Allegro,  Larghetto spirituoso, Allegro.

FELIX MENDELSSOHN  (1809-1847)   Lorsqu’il compose le Double concerto en Ré mineur pour violon et piano, Mendelssohn est âgé de 14 ans. Les influences sont multiples :  ritournelle baroque et contrepoint de Bach, sens classique de la mesure à la Mozart, romantisme inspiré de C M Von Weber ,particulièrement dans le premier mouvement, Allegro.  La belle mélodie, dans le climat apaisé de l’Adagio  laisse deviner le Mendelssohn da la maturité.  Dans l’Allegro molto final, les deux instruments virtuoses se répondant avec intensité, échangent avec l’orchestre. Le mouvement s’achève dans une mélodie chorale à la manière de Bach.